Reportages
Derniers articles

20/03 à 07:34 Inclusion financière/ ​​Daouda Coulibaly, DG de la SIB " Il faut inventer autre chose"

20/03 à 07:32 Le Chef de l’Etat ivoirien a regagné Abidjan après un séjour en France

20/03 à 07:30 La Ligue Ivoirienne des Secrétaires (LIS se remet au goùut du jour et reclame plus de considération

20/03 à 07:27 Jeux de la Francophonie: La Secrétaire générale de l’OIF en visite officielle en Côte d’Ivoire

20/03 à 07:25 Forum Economique Mondial (WEF) : Le Ministre Abdourahmane CISSE parmi les 100 jeunes leaders

20/03 à 07:23 De passage en France, le président Alassane.O sollicite un appui financier pour son métro

20/03 à 07:18 Justice: Les arrangements entre la Côte d'ivoire et la France ne font pas la loi

20/03 à 07:06 Niger: Une commission parlementaire va enquêter sur l’Uraniumgate

20/03 à 07:03 En Afrique, les grandes villes explosent mais créent peu de richesse

16/03 à 07:30 Paris ouvert à "toutes propositions" lors de la réunion des pays de la zone franc CFA en avril

Etats-Unis: Des opérations anti-clandestins sèment la panique

Plusieurs centaines de sans-papiers ont été arrêtés et expulsés par les autorités américaines la semaine passée, lors d'opérations présentées comme routinières. Mais ces arrestations ont créé la panique dans les communautés d'immigrés à travers les Etats-Unis.

Etats-Unis: Des opérations anti-clandestins sèment la panique

Les opérations des agents de ICE (Immigration and Customs Enforcement), l'agence fédérale spécialisée dans les reconduites à la frontière, ont ciblé des foyers d'immigrés clandestins à Los Angeles, New York, Chicago, Austin et d'autres villes. Selon le Washington Post, le nombre d'arrestations s'élèvent à plusieurs centaines.

 

Rien qu'à Los Angeles, le directeur local de ICE, David Marin, a indiqué aux journalistes que 160 personnes avaient été arrêtées, dont 75% ont fait l'objet de condamnations lourdes. D'autres qui n'avaient pas de casier judiciaire ont pu être arrêtées lors du même coup de filet, a-t-il dit. Vendredi soir, 37 clandestins avaient déjà été expulsés vers le Mexique.

 

Dans un décret signé le 25 janvier, le président Donald Trump a donné la priorité à l'expulsion des sans-papiers ayant un casier judiciaire ou accusés de délits. «Les articles faisant état de barrages routiers ou d'opérations au hasard sont faux, c'est dangereux et irresponsable», a déclaré David Marin, selon le Los Angeles Times, soulignant que ses services menaient régulièrement ce type d'opérations ciblées, notamment en juillet 2016 et août 2015.

Une sénatrice de Californie : «Trump trahit nos valeurs»

 

Quelle honte de «voir des agents entrer dans les logements privés d'individus et effrayer leurs familles et leur communauté», a déclaré Nanette Diaz Barragán, démocrate du Congrès. «Le changement de politique du président Trump trahit nos valeurs», a protesté la sénatrice de Californie Dianne Feinstein.

 

Même inquiétude à Austin, au Texas, où vivent 100 000 sans-papiers. La vidéo de l'interpellation en pleine rue d'un homme au volant de son véhicule faisait la une des médias locaux, et a provoqué des manifestations.

 

Selon la chaîne locale KVUE, citant le consulat mexicain à Austin, 44 ressortissants mexicains ont été arrêtés en deux jours.

L'élu démocrate local du Congrès Joaquin Castro a confirmé le lancement d'opérations coordonnées dans le sud et le centre du Texas, dans le cadre d'une opération nommée Operation «Cross Check». «J'ai demandé aux autorités de clarifier si ces individus posent effectivement une menace dangereuse et violente pour nos villes et ne sont pas là pour simplement (...) apporter leur contribution à notre Etat, a-t-il déclaré.

Source Le Parisien

© 2014 Challengesradio.com 1.0 - Actualité économique de Côte d'Ivoire - Tous droits résérvés.