Entreprises
Derniers articles

20/03 à 07:34 Inclusion financière/ ​​Daouda Coulibaly, DG de la SIB " Il faut inventer autre chose"

20/03 à 07:32 Le Chef de l’Etat ivoirien a regagné Abidjan après un séjour en France

20/03 à 07:30 La Ligue Ivoirienne des Secrétaires (LIS se remet au goùut du jour et reclame plus de considération

20/03 à 07:27 Jeux de la Francophonie: La Secrétaire générale de l’OIF en visite officielle en Côte d’Ivoire

20/03 à 07:25 Forum Economique Mondial (WEF) : Le Ministre Abdourahmane CISSE parmi les 100 jeunes leaders

20/03 à 07:23 De passage en France, le président Alassane.O sollicite un appui financier pour son métro

20/03 à 07:18 Justice: Les arrangements entre la Côte d'ivoire et la France ne font pas la loi

20/03 à 07:06 Niger: Une commission parlementaire va enquêter sur l’Uraniumgate

20/03 à 07:03 En Afrique, les grandes villes explosent mais créent peu de richesse

16/03 à 07:30 Paris ouvert à "toutes propositions" lors de la réunion des pays de la zone franc CFA en avril

La problématique du financement des petits exploitants agricoles au centre d’un atelier

Un Atelier de restitution des études réalisées sur la problématique de l’inclusion financière des petits exploitants agricoles et des instruments de soutien à la finance agricole, à l’initiative du Groupe Consultatif d’assistance aux Pauvres

La problématique du financement des petits exploitants agricoles au centre d’un atelier

Un Atelier de restitution des études réalisées sur la problématique de l’inclusion financière des petits exploitants agricoles et des instruments de soutien à la finance agricole, à l’initiative du Groupe Consultatif d’assistance aux Pauvres (CGAP) dont le Bureau régional est dirigé par Corinne Riquet-Bamba et en partenariat avec la Banque mondiale et le ministère de l’Economie et des Finances, s’est ouvert mardi à Abidjan.

Il ressort de cet Atelier que l’accès aux services financiers pour les producteurs et PME agricoles reste limité en dépit du fait que l’Agriculture occupe une place importante dans l’économie ivoirienne, employant 66% de la population active et contribuant pour 22% au Produit intérieur brut (PIB). Elle génère par ailleurs 55% des recettes d’exportation.

Selon les résultats de cette étude diligentée par le CGAP, qui a concerné 3900 ménages durant trois mois, sur l’ensemble du territoire national, uniquement 29% des petits exploitants agricoles disposent d’un compte en leur nom auprès d’un prestataire de services financiers. Quand seulement 27% d’entre ces petits exploitants disposent d’un compte mobile money et 5% d’un compte dans une banque et également 5% dans une institution de microfinance ou à la poste.

Corinne Riquet-Bamba a relevé que selon l’étude, trois grandes contraintes à l’accès au financement agricole ont été identifiées. Il s’agit de l’élévation des risques liés à la finance agricole. Et ces risques ne peuvent être gérés à travers des garanties financières. L’étude révèle que certaines institutions de microfinance ne sont pas viables et les marges associées à la finance agricole sont faibles. Aussi la plupart des coopératives agricoles ont des difficultés de gestion et de gouvernance et peu d’informations sont disponibles sur ces coopératives et leurs producteurs.

L’étude indique qu’outre le fait d’avoir un large accès aux téléphones mobiles (86%), beaucoup de petits exploitants disposent d’une forme acceptable de document d’identification pour ouvrir un compte, et savent comment envoyer un SMS. 27% par ailleurs disposent d’un compte mobile money. L’étude recommande au Gouvernement ivoirien de renforcer son dispositif à travers l’élaboration d’un plan d’action global pour soutenir la finance agricole.

Edmond Coulibaly, Conseiller Technique du ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné, a indiqué que le Gouvernement a mis en place un ensemble de mécanisme devant permettre aux petits agriculteurs d’avoir accès au crédit. Il note toutefois que des actions plus importantes doivent être mises en œuvre pour rendre effectif l’accès au crédit aux petits exploitants.

L’atelier qui est prévu pour durer 24 heures, abordera plusieurs questions parmi lesquelles, Faire progresser l’inclusion financière des petits exploitants agricoles en Côte d’Ivoire.

 

© 2014 Challengesradio.com 1.0 - Actualité économique de Côte d'Ivoire - Tous droits résérvés.