Société
Derniers articles

20/03 à 07:34 Inclusion financière/ ​​Daouda Coulibaly, DG de la SIB " Il faut inventer autre chose"

20/03 à 07:32 Le Chef de l’Etat ivoirien a regagné Abidjan après un séjour en France

20/03 à 07:30 La Ligue Ivoirienne des Secrétaires (LIS se remet au goùut du jour et reclame plus de considération

20/03 à 07:27 Jeux de la Francophonie: La Secrétaire générale de l’OIF en visite officielle en Côte d’Ivoire

20/03 à 07:25 Forum Economique Mondial (WEF) : Le Ministre Abdourahmane CISSE parmi les 100 jeunes leaders

20/03 à 07:23 De passage en France, le président Alassane.O sollicite un appui financier pour son métro

20/03 à 07:18 Justice: Les arrangements entre la Côte d'ivoire et la France ne font pas la loi

20/03 à 07:06 Niger: Une commission parlementaire va enquêter sur l’Uraniumgate

20/03 à 07:03 En Afrique, les grandes villes explosent mais créent peu de richesse

16/03 à 07:30 Paris ouvert à "toutes propositions" lors de la réunion des pays de la zone franc CFA en avril

Drogue : les gardes-côtes tunisiens confrontés à de nouvelles formes de trafics en mer Méditerranée

La Garde maritime tunisienne a annoncé lundi avoir intercepté 31 kg de cocaïne, d’une valeur de six millions d’euros, près du Cap Bon. Les autorités affirment être de plus en plus confrontées à des opérations de trafic de drogue comme celle dont il est question ici.

Drogue : les gardes-côtes tunisiens confrontés à de nouvelles formes de trafics en mer Méditerranée

Dimanche 12 mars, vers 16h00 GMT, la Garde maritime tunisienne a repéré deux personnes à bord d’une vedette effectuant des « mouvements suspects » au large du Cap Bon, une péninsule bordant le détroit de Sicile, a indiqué à l’AFP Mohamed Walid Ben Ali, chef du poste de la Goulette, près de Tunis.

Un « grand sac rouge » jeté à la mer

Dans la précipitation, ces personnes auraient jeté par-dessus bord un « grand sac rouge » avant de prendre la fuite. En le repêchant, les gardes-côtes ont alors découvert une trentaine de pains de cocaïne.

C’est « la première fois » qu’une telle quantité « est saisie en Tunisie », a affirmé Mohamed Walid Ben Ali. Selon lui, « pour écouler de telles quantités », il faut « qu’un grand réseau international [soit]derrière l’opération », avec de probables ramifications en Tunisie.

Il a par ailleurs signalé à l’AFP qu’une enquête judiciaire avait été ouverte, et que les autorités italiennes avaient été alertées pour traquer les deux fugitifs.

Drogue, cigarettes & êtres humains

Devant la presse, le chef du poste de la Goulette a plus globalement pointé un « nouveau phénomène » observé, selon lui, « depuis environ 18 mois » : « Des vedettes en provenance d’Italie qui accostent sur nos côtes […] dans le cadre d’activité de trafic de drogue et de cigarettes », mais aussi « d’être humains ».

Des trafics facilités par la proximité territoriale entre les deux pays : les côtes nord-est de la Tunisie et celles du sud de la Sicile sont séparées par un bras de mer d’environ 150 km de large. 

© 2014 Challengesradio.com 1.0 - Actualité économique de Côte d'Ivoire - Tous droits résérvés.