Innovations
Derniers articles

20/03 à 07:34 Inclusion financière/ ​​Daouda Coulibaly, DG de la SIB " Il faut inventer autre chose"

20/03 à 07:32 Le Chef de l’Etat ivoirien a regagné Abidjan après un séjour en France

20/03 à 07:30 La Ligue Ivoirienne des Secrétaires (LIS se remet au goùut du jour et reclame plus de considération

20/03 à 07:27 Jeux de la Francophonie: La Secrétaire générale de l’OIF en visite officielle en Côte d’Ivoire

20/03 à 07:25 Forum Economique Mondial (WEF) : Le Ministre Abdourahmane CISSE parmi les 100 jeunes leaders

20/03 à 07:23 De passage en France, le président Alassane.O sollicite un appui financier pour son métro

20/03 à 07:18 Justice: Les arrangements entre la Côte d'ivoire et la France ne font pas la loi

20/03 à 07:06 Niger: Une commission parlementaire va enquêter sur l’Uraniumgate

20/03 à 07:03 En Afrique, les grandes villes explosent mais créent peu de richesse

16/03 à 07:30 Paris ouvert à "toutes propositions" lors de la réunion des pays de la zone franc CFA en avril

Côte d’Ivoire: Dix ans après, le festival Coco Bulles revient

Dix ans après la dernière édition, Coco Bulles, festival international de dessin de presse et de la BD, renaît en Côte d'Ivoire de jeudi à samedi à Grand-Bassam avec la présence de nombreux dessinateurs internationaux.

Côte d’Ivoire: Dix ans après, le festival Coco Bulles revient

Sont annoncés Plantu (France), Damien Glez (Burkina), Willis from Tunis, Odia (Sénégal) ou Uri Fink (Israël) et Khalil Abuarafeh (Palestine).

"Le dessin de presse est en train de couler (...) on en voit de moins en moins. Il fallait reprendre le combat", affirme Lassane Zohoré, un des organisateurs et fondateur de l'hebdomadaire de dessins Gbich, véritable
institution en Côte d'Ivoire.

"On essaie de détendre la République", a-t-il rappelé, soulignant le soutien de "Cartooning for peace", l'association fondée par Plantu, qui rassemble des dessinateurs du monde entier. Les précédentes éditions avaient eu lieu en 2001, 2003 et 2007.

Débats, ateliers de formation, expositions, dédicaces, projection de dessins animés mais aussi parades, créations de fresques et interventions dans les écoles sont au programme des dessinateurs dans la station balnéaire touchée par un attentat jihadiste qui a fait 19 morts le 13 mars 2016.

Cartooning for peace avait vu le jour en 2006 après la fatwah lancée contre les dessinateurs danois qui avaient caricaturé le prophète Mahomet.
 

© 2014 Challengesradio.com 1.0 - Actualité économique de Côte d'Ivoire - Tous droits résérvés.