Innovations
Derniers articles

20/03 à 07:34 Inclusion financière/ ​​Daouda Coulibaly, DG de la SIB " Il faut inventer autre chose"

20/03 à 07:32 Le Chef de l’Etat ivoirien a regagné Abidjan après un séjour en France

20/03 à 07:30 La Ligue Ivoirienne des Secrétaires (LIS se remet au goùut du jour et reclame plus de considération

20/03 à 07:27 Jeux de la Francophonie: La Secrétaire générale de l’OIF en visite officielle en Côte d’Ivoire

20/03 à 07:25 Forum Economique Mondial (WEF) : Le Ministre Abdourahmane CISSE parmi les 100 jeunes leaders

20/03 à 07:23 De passage en France, le président Alassane.O sollicite un appui financier pour son métro

20/03 à 07:18 Justice: Les arrangements entre la Côte d'ivoire et la France ne font pas la loi

20/03 à 07:06 Niger: Une commission parlementaire va enquêter sur l’Uraniumgate

20/03 à 07:03 En Afrique, les grandes villes explosent mais créent peu de richesse

16/03 à 07:30 Paris ouvert à "toutes propositions" lors de la réunion des pays de la zone franc CFA en avril

Le sud-africain Teraco s’apprête à lancer le plus grand datacenter d’Afrique

Teraco, qui gère des datacenters au Cap, à Johannesburg et à Durban, a annoncé une levée de fonds de 1,2 milliard de rands auprès de Barclays Africa. Cette somme doit lui permettre d'achever la construction du plus grand centre de gestion de données du continent, à l'est de Johannesburg.

Le sud-africain Teraco s’apprête à lancer le plus grand datacenter d’Afrique

Le sud-Africain Teraco Data Environments, qui se présente comme le plus grand gestionnaire de datacenters (centres de données) du continent africain, a levé 1,2 milliard de rands (80 millions d’euros) auprès de la branche sud-africaine de la banque britannique Barclays Africa.

Selon l’agence Bloomberg, une partie de cette somme sera investie dans l’achèvement de la construction d’un nouveau datacenter dans l’est de Johannesburg d’ici la fin de l’année.  « Ce nouveau site sera le plus grand datacenter commercial d’Afrique » estime Jan Hnizdo, le directeur financier de Teraco.

Essor du « cloud »

D’après lui, Barclays Africa « comprend notre modèle économique unique et les échéances ainsi que les financements d’infrastructures nécessaires qui leur sont associés ». Fondé en 2008, Teraco fait face à une hausse de la demande en termes de services de données mobiles et de technologies basées sur le « cloud ».

En 2011, un rapport du cabinet de conseil Balancing Act évaluait à peine à 112 le nombre de datacenters sur le continent : quinze en Afrique du Sud, onze en Égypte, au Ghana et au Nigeria, dix au Kenya et en Tunisie. Avec l’essor des nouvelles technologies sur le continent, le développement des datacenters est appelé de leurs vœux par les entrepreneurs africains.

Du côté de l’Afrique francophone, Tigo, deuxième opérateur de téléphonie mobile du Sénégal, a annoncé en juin dernier la construction de son propre datacenter dans le futur pôle urbain de Diamniadio, dans le centre-ouest du pays. Ce centre de données, qui doit coûter plus de 3 milliards de francs CFA (4,57 millions d’euros), sera le deuxième de l’opérateur télécoms en Afrique, après celui de N’Djamena, au Tchad, pour un coût de 6 millions de dollars et dont la construction a été achevée fin mai.

© 2014 Challengesradio.com 1.0 - Actualité économique de Côte d'Ivoire - Tous droits résérvés.